De retour du Kenya avec pleins de surprises

Posté dans : Non classifié(e) | 0

Karibu signifie bienvenue en swahili. Je suis encore sous mon petit nuage Kenyan ^^ alors je voulais vous souhaiter la bienvenue en swahilli comme on le fait si bien à Nairobi.

Une ville unique à l’image de leur culture

Nairobi est une ville chaleureuse, il s’agit de la capitale du Kenya et les gens sont toujours souriants. J’ai adoré leur façon de me recevoir et de me faire découvrir leur culture riche qui laisse paraître une fierté africaine extraordinaire.

Cette fierté se ressent partout que ce soit dans leur cuisine (tu peux voir ce joli plat que j’ai eu la chance de manger), dans leur comportement  ou encore et surtout à travers leur art.  Nos amis Kényans veulent montrer une image positive de l’Afrique. Leur image de l’Afrique, celle d’une Afrique qui se lève, d’une Afrique qui a du talent et qui en veut. Les femmes Kényanes sont magnifiquement coiffées et ornées de bijoux en perles Massai ou en bronze.

Bref,  vous l’aurez compris j’ai adoré mon escale auprès des Massai, des Kikuyu (ethnie la plus répandue au Kenya) ou encore des Luo et je voulais prendre un petit instant pour partager cela avec vous.

Ma rencontre Inoubliable avec Tom : Notre héros de l’ombre

J’ai eu la chance de rencontrer Tom  l’un de nos artisans très touchant avec qui j’ai passé plus de 3 heures à discuter de bijoux africains, de cultures et traditions ainsi que de la vie en général.

Tom fait parti d’un des rares hommes artisans d’Ikhaya Mossy.

C’est lorsqu’il a perdu sa femme en 2007 que Tom s’est vraiment plongé dans l’artisanat et dans le travail du bronze.

En quelques années il a réussi à se créer une petite équipe d’artisans avec qui il travail pour vendre ses œuvres : des bracelets, ras du coup, colliers africains, etc.

conception et fabrication bijoux africains en bronze

Fabrication bijoux en bronze

bijoux africains en bronze

Tom est un passionné, il me dit en souriant :

maintenant que je n’ai plus de femme, je passe la nuit avec mes bijoux en bronze, je travaille le bronze et cherche des nouveaux designs. J’adore le bronze parce c’est une des rares matières qui ne change pas de couleur. Je sais que mes clients ne se plaindront pas et en plus je peux facilement en trouver ici à Nairobi.

Vous l’aurez compris, l’une des choses qui nous tiennent à cœur à part de voir que nos ambassadrices rayonnent à travers le monde grâce à nos bijoux, c’est de voir le niveau de vie de nos artisans évolué. Dernièrement, l’une de nos femmes artisans sud-africaines nous disait sur whatsApp que grâce à Ikhaya Mossy et ses ambassadrices elle avait réussi à payer les frais de scolarité de ses enfants =)  et c’est exactement en ce sens que nous souhaitons contribuer au développement de l’Afrique.

Tom reflète parfaitement la passion et le courage de nos artisans Ikhaya Mossy, des héros de l’ombre qui grâce à leurs ambassadrices retrouvent peu à peu la lumière.

Devenir ambassadrice